La Banque de France

La Banque de France n’est autre que la Banque Centrale de France. Lors de sa création, le 18 janvier 1800 (sous le Consulat) il s’agissait d’abord d’une institution de capital privé. Ce n’est que le 1er janvier 1946 qu’elle fut nationalisée par Charles de Gaulle. Le 1er janvier 1999, la Banque de France fait désormais partie de l’Euro système et est membre du Système Européen des Banques Centrales. La Banque de France représente la France au sein des institutions et organisations internationales, comme le FMI (Fonds Monétaire International), la Banque Européenne d’investissement, la Banque des Règlements Internationaux de l’OCDE ou encore le Comité monétaire de l’Union Européenne. Toutefois, les principales missions de la Banque de France se résument en 3 grandes lignes : d’assurer la stabilité monétaire, d’assurer la stabilité financière et d’assurer des services à l’économie.

Les rôles de la Banque de France

Stabilité monétaire

Les missions de la Banque de France en matière de stabilité monétaire est d’établir la balance des paiements et d’étudier la position extérieure de la France. La gestion d’une partie des réserves de changes de la BCE (Banque Centrale Européenne) est aussi assurée par la Banque de France. Elle met également en œuvre les décisions de politique monétaire prise par la BCE. Toujours en matière de stabilité monétaire, c’est la Banque de France qui est chargée du processus de production des billets. La Banque de France est la seule banque de l’Hexagone habilitée à émettre des billets. Elle a aussi pour mission de veiller à la bonne qualité de la monnaie en circulation.

Stabilité financière

Pour assurer la stabilité financière, la Banque de France joue un double rôle : de protection et de surveillance. En effet, La Banque centrale de l’Hexagone assure le contrôle bancaire en plus de surveiller le système financier et les moyens de paiement. Elle est aussi à la charge du renforcement de la réglementation et la sécurité des épargnes, assurant ainsi la prévention des risques. La Banque de France se voit aussi confiée la supervision des entreprises et du secteur financier, aux côtés de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cela afin de veiller au bon fonctionnement des infrastructures du marché et des systèmes de paiements. La Banque de France est aussi chargée de procéder régulièrement à l’évaluation des risques et vulnérabilité du système financier. Les fichiers d’incidents de paiement sont également centralisés à la Banque de France. À savoir : le FCC (Fichier Central des Chèques), le FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) et le FNCI (Fichier National des Chèques Irréguliers).

Rôle Économique

Pour les entreprises, la Banque de France assure la médiation du crédit et l’accompagnement des TPE. Elle couvre également la cotation des PME. Elle réalise aussi des enquêtes de conjoncture au niveau national et régional. La Banque de France assure également des services concrets aux ménages en s’occupant des dossiers de surendettement et de la désignation d’établissements bancaires pour le droit au compte. Pour l’Etat, la Banque de France est chargée de la tenue du compte du Trésor public et des comptes courants de bons de Trésor en plus des adjudications des titres publics. Elle élabore également la balance paiement.