Apple Pay : Le paiement mobile sans contact et entre amis

Apple Pay est le service de paiement mobile de la marque à la pomme : Apple. Après avoir été annoncé le 9 septembre 2014 lors d’une conférence de presse, Apple Pay fut par la suite lancé pour la première fois, aux États -Unis le mois d’octobre de cette même année, pour s’étendre plus tard dans d’autres pays. À l’exemple du Royaume Uni en juillet 2015 et de la France en juillet 2016. Lors de son arrivée en France le 19 juillet 2016, Apple Pay est lancée grâce à seulement 2 banques et un service de paiement d’entreprise à savoir : la Banque Populaire et la Caisse d’Épargne (toute deux issu du groupe de la BCPE) et Carrefour Banque.

Qu’est-ce que le service Apple Pay ?

Apple Pay est un service de paiement mobile distribuée par Apple et mis en place par Cupertino. Il permet d’effectuer aussi bien des paiements en ligne que des transactions au sein des commerces physiques. Pour pouvoir utiliser Apple Pay, il vous faudra tout d’abord enregistrer votre carte bancaire sur votre appareil Apple. Il est à noter qu’Apple Pay n’est compatible qu’avec les iPhone à partir de la sixième génération, c'est-à-dire à partir de l’iPhone 6. L’Apple Watch est aussi compatible avec ce système de paiement mobile à condition d’être couplée à un iPhone 5 ou de génération plus récente. La plupart des cartes bancaires sont désormais compatibles avec Apple Pay aussi bien aux États-Unis qu’en Europe. Dont les cartes VISA, MasterCard et American Express. Une fois enregistrée, la carte bancaire est intégrée dans l’application Passbook avec notamment les autres cartes bancaires déjà enregistrées, cartes de fidélité, les titres de transport comme ceux de la SNCF et Air France, ainsi que des bons de réductions.

Les paiements via Apple Pay

Les paiements effectués via Apple Pay au sein des commerces physiques se font en approchant l’appareil sur lequel la carte est enregistrée d’un terminal de paiement, à la manière d’un paiement sans contact avec une carte bancaire, afin de le faire dialoguer avec ce dernier grâce à une puce NFC. La validation du paiement se fait en posant tout simplement le doigt sur le lecteur d’empreinte digital de l’appareil Apple (Touch ID). Pour ce qui est de l’iPhone X, la validation et l’authentification des paiements via Apple Pay se fait avec le FaceID, celui-ci étant dépourvu du Touch ID.

L’Apple Pay permet également de régler des achats en lignes. Pour cela, l’utilisateur, après avoir rempli son panier, procédera aux formalités préliminaires classiques d’un achat en ligne : choisir le mode de règlement puis renseigner les informations de contact et relatif à la livraison. Une fois cela fait, il n’aura qu’à valider le paiement avec son doigt via le Touch ID ou avec son visage via le Face ID de son appareil Apple.

L’intérêt d’Apple Pay

L’intérêt d’Apple Pay est d’offrir une alternative aux classiques cartes bancaires, moins pratiques. En effet, avec l’Apple Pay, la prise en charge de plusieurs cartes est possible permettant ainsi à l’utilisateur d’accéder beaucoup plus facilement à ces dernières au lieu de sortir et fouiller son porte feuille. L’utilisation du Touch ID ou Face ID à la place d’un code secret constitue aussi un avantage pratique et plus sécuritaire.