Le paiement mobile en France reste peu utilisé

Les Français sont encore assez réticents concernant l’utilisation du paiement mobile. En effet, les chiffres parlent d’eux même : Le Groupement des Cartes bancaires a recenser près de 2 milliards de transactions via une carte sans contact depuis le début de l’année 2018, contre seulement 10 millions pour ceux effectués via un smartphone. Malgré qu’Apple Pay fût lancé en 2016 en France, 2 ans plus tard ce service le service de paiement mobile d’Apple n’a toujours pas été adopté par l’intégralité des banques françaises ainsi que des commerces de l’Hexagone. Paylib quant à lui peine à se faire une place en raison d’un manque de notoriété.

Les raisons

Le paiement mobile, bien que plus pratique et plus rapide n’est pas encore vue d’un bon œil par les Français. Certains le juge trop compliqué, certains le trouve moins sécuritaire que la classique carte bancaire. Il a cependant été prouvé que l’utilisation du paiement mobile lors d’un achat permettait de gagner en moyenne 20 secondes, comparé aux autres moyens de paiement (espèce et carte de crédit). Mais la principale raison pour laquelle le paiement mobile n’est pas toujours répandu en France est le fait que ce moyen de paiement n’est pas encore proposé par certaines banques de l’Hexagone.

Le cas des principaux services de paiement mobile en France

L’Apple Pay par exemple, malgré qu’il est été lancé il y a 2 ans n’est toujours pas disponible chez BNP Paribas , Crédit Agricole, LCL et Crédit Mutuel. Le « Samsung Pay » quant à lui n’est encore disponible que chez la BCPE (Banque Populaire et à la Caisse d'Epargne) est n’est proposé que sur les modèles haut de gamme de la marque coréenne de smartphones. Il existe également d’autres solutions de paiement mobiles moins exclusifs comme Paylib, mais qui est encore assez méconnu du grand public et souffrant d’un manque de notoriété, malgré le fait qu’il est développé actuellement avec l’appui des plus grandes banques de France. Paylib revendique aujourd’hui 1,4 millions d’utilisateurs, mais le volume d’usage de ce moyen de paiement reste encore assez bas par rapport aux moyens de paiement classique. L’arrivé de Google Pay à la fin de cette années devrait notamment apporter un vent favorable à la démocratisation du paiement mobile en France.

Les différentes façons d’utiliser le paiement mobile

Le paiement mobile peut être utilisé de 3 manières. À savoir : le paiement à distance, le paiement sans contact et le transfert d’argent. Le paiement à distance est principalement utilisé pour l’achat d’applications mobiles. Mais avec des services comme ceux de PayPal, le paiement à distance via mobile permet de régler des achats effectués sur des sites marchands. Le paiement sans contact via un mobile utilise la même technologie que celle des cartes bancaires : le NFC. Dans le cas des mobiles, le NFC est directement intégré dans une puce. Cela permet de faire des paiements sans contact en rapprochant tout simplement d’une borne compatible auprès des différents commerçants. Enfin, le paiement mobile permet également de recevoir et d’envoyer de l’argent directement depuis son smartphone. Pour cela, une application spécifique est nécessaire ainsi que l’enregistrement de la carte bancaire concernée.